Ralph Lauren et Karl Lagerfeld avaient pour rôle de ressusciter Jacky Kennedy en Melania Trump pour la cérémonie d’investiture

Elle réalise son rêve américain s’offrant une vie meilleure à la sueur de ses efforts comme mannequin et ensuite comme Melania Trump épouse de l’homme d’affaire Donald Trump devenu aujourd’hui 45ème Président des USA.

Née Melanija Knavs  en 1970 à Novo Mesto, dans l’Ex Yougoslavie devenue aujourd’hui la Slovénie , Dernière d’une famille de deux enfants, Melania grandit dans un immeuble communautaire communiste à Sevnica, une jolie petite ville en bordure d’une rivière où le Coca de contrebande était une gourmandise de prix. Melania Trump a durant l’investure maintenu sa parole s’inspirant de Jacky Kennedy; First Lady auprès du 35ème président des États-Unis, John Fitzgerald Kennedy. (JFK )

Jacky Kennedy l’inspiratrice

On ne peut aimer la mode, etre faschionista, sans, à un moment donné aller puiser chez Jack Kennedy, ce modèle inépuisable. Le chic intem­po­rel de Jackie, occupera toujours la vedette dans les dres­sings des femmes de valeurs.

Melania l’a compris et surtout compris que, la First Lady atti­tude n’est pas qu’une simple affaire de mode, elle est le symbole d’une prise de pouvoir. Dès aujourd’hui, son apparence vestimentaire sera au diapason des valeurs que souhaite incarner la nouvelle administration; le retour aux traditions américaines, le changement. Son mari le président Donald Trump ne dit il pas: Make America great again?

C’est donc avec cet esprit délicieusement rétro-glamour; en quête d’une image zéro défaut, que la nouvelle première dame américaine a confié son gout pour l’élégance suprême à Ralph Lauren coutumier des Premières Dames américaines; d’autant plus-qu’il a été au service de  Michelle Obama, Nancy Reagan, Betty Ford, ainsi qu’Hillary Clinton durant la campagne présidentielle. Pour cette tache importante, il a travaillé main dans la mains avec  Karl Lagerfeld, l’emblématique directeur artistique de Chanel.

Selon le site Internet WWD. Le premier s’ est occupé des tenues que la First Lady a porté durant la journée, tandis que le second s’est chargé des robes de soirée pour le bal. Voilà ce qu’on appelle une équipe de “chic” !

Melania Trump addict du style Ralph Lauren

Pour avoir déjà porté ses tenues à deux reprises durant des apparitions officielles : en octobre, lors du troisième débat présidentiel, puis, le soir de l’élection, sa robe blanche avait été achetée  dans une boutique du styliste à New York.

  • Et une candidate malheureuse pour cette première sortie vestimentaire

La médaille revient à la créatrice vénézuélienne Carolina Herrera, l’une des rares à avoir exprimé son désir d’habiller Melania Trump. “C’est un honneur d’habiller les Premières Dames d’un pays, et encore plus quand il s’agit des États-Unis. Ce n’est pas pour moi, c’est pour le public“, disait-elle à l’Associated Press.

Avec: TODAY

 

Commentaires Facebook