LE RESPECT | Ce qui me sidère, ce sont les femmes qui honorent leurs patrons plus que leurs maris

Dieu a dit que ton mari est ton Chef.

Quand ton patron au bureau a tort, peux-tu lui crier dessus parce que tu es indignée ? Non. Tu te tais. Et tu attends le bon moment. Où la tension est baissée. Et tu vas le voir, respectueusement, pour lui faire comprendre et voir les choses autrement.

Tu sais faire preuve de retenir pendant 8h, chaque jour, devant un patron injuste. Mais quand ton mari place un mot de trop, avant même qu’il ait refermé la bouche, tu en as déjà dit 5.

Quand Dieu te regarde, il hoche la tête et dit de toi “Hypocrite. Elle respecte le Chef qui lui donne son salaire. Mais elle ne respecte pas le Chef que j’ai établi sur sa vie.”

Quand tu déshonores ton mari, c’est Celui qui l’a nommé Chef que tu deshonores en réalité. Mais parce que tu ne le sais pas, tu vas à l’église, et tu chantonnes “Je me livre totalement !”. Tu livres tout. Mais jamais tu ne livres ton irrévérence, ton manque de respect.

Comment penses-tu que Dieu peut te bénir ? Quand ton mari a tort, donne-lui quand même du respect. Pas a cause de lui. Mais à cause de Dieu. Et le Dieu qui voit ton obéissance malgré ta douleur, ce Dieu changera le coeur fourbe de ton mari.

Mais si quand ton mari se conduit injustement, tu ripostes. Quelle est la différence entre vous deux? Quelle est la différence ? Aucune!

Tu n’es pas obligée d’être comme ton mari. Tu peux être meilleure que lui. Sois meilleure, chaque jour. Peu importe comment il est. Sois meilleure, pour Dieu, ton Père. Lorsque tu décides cela, lorsque chaque jour tu appliques cette loi, alors le feu de Dieu descend agréer le sacrifice de ta personne. Le feu dévorant de Dieu descend consumer l’orgueil de ton mari et le transforme en un époux aimant et un père responsable.

Source: Pasteur Yvan Castanou

Par Bertin Tchinda

Commentaires Facebook