LES POLYGAMES : CES ÉCLOPÉS DE L’AMOUR

Il est hallucinant de voir le nombre d’Africains aujourd’hui se revendiquant polygames et le nombre de femmes qui acceptent cette aberration.

Et ils nous disent qu’il s’agit de nos traditions et de nos coutumes ! Et ils m’accuseront d’être occidentalisée, c’est pourquoi je dénonce cette horreur… D’autres poussent le bouchon jusqu’à prétendre qu’il y a plus de femmes que d’hommes sur terre et qu’ils rendent service à ces pauvres femmes que d’en épouser plusieurs.


Et les voilà pérorant… Vantant une virilité qui n’existe que dans leur mental d’éclopés de l’amour… Il va sans dire qu’un homme ne saurait satisfaire deux, trois ou quatre femmes… Que quiconque le croit est un imbécile.


En effet, il n’y a pas plus cocu au monde qu’un polygame ! Pendant qu’il s’occupe d’une des femmes, l’autre s’occupe ailleurs dans d’autres couches… Il n’y a pas moins aimé qu’un polygame car on les épouse souvent parce qu’ils riches ou du moins parce qu’on recherche un foyer… Il n’y a pas plus seul au monde qu’un polygame car aucune des épouses ne lui fait confiance, d’ailleurs, il suffit de regarder un polygame en fin de vie… Aucune des femmes ne veut en prendre réellement soin, car ont-elles coutume de murmurer ” Il aimait plus machin que moi, non ? Elle n’a qu’à s’occuper de lui”… Et chacune de se renvoyer la responsabilité parce que finalement, le polygame n’ayant pas totalement aimé une femme, ne s’étant pas totalement donné à une femme, n’est totalement aimé par aucune femme. Dans la vie, on ne reçoit que ce que l’on donne.

Par Calixthe Beyala

Commentaires Facebook