Abengourou : Un bébé volé est rendu à ses parents 4 ans plus tard.

Les faits remontent au jeudi 2 mai 2013. Ce jour-là, dans l’après-midi, il y a une cérémonie de mariage au quartier ‘’Dioulakro’’, non loin du groupe scolaire ‘’Boko Kouao’’, à Abengourou. Préoccupée par des activités ménagères, dame Bengali Aramatou confie sa fille Coulibaly Assaratou à sa mère à elle. Sa petite fille sous les bras, la grand-mère se rend au lieu du mariage. Ici, c’est la joie, la danse.

La vieille femme ne peut rester insensible à cette ambiance festive. Elle aussi veut danser. Participer à la fête. Aussi, lorsqu’une inconnue lui demande de lui remettre le bébé qu’elle tient, elle n’hésite pas. Le souci, c’est qu’après sa longue prestation de danse, la grand-mère ne retrouve plus l’inconnue à qui elle a remis sa petite fille. L’alerte est aussitôt donnée. Des recherches sont entreprises pour la retrouver. En vain. Il n’y a pas de doute. L’inconnue a disparu avec le bébé.

La police informée, ouvre une enquête. Mais les longues investigations menées, restent toujours infructueuses. Et ce, jusqu’en 2017. Quatre années après ce rapt, l’espoir de retrouver Coulibaly Assaratou est pratiquement nul. D’ailleurs, on n’y pense plus. On s’en remet à Dieu. Et pourtant…

Le 6 mai 2017, alors qu’une commerçante est en pleine activité en bordure de route, elle voit venir une inconnue. Avec elle, une fillette âgée d’un peu moins de cinq ans. L’inconnue, prétextant qu’elle a des courses à faire, sollicite la commerçante pour la garde de ‘’sa fillette’’. Ce que la vendeuse accepte. Nous sommes toujours au quartier ‘’Dioulakro’’. Pratiquement au même endroit où Coulibaly Assaratou a été kidnappée il y a quatre ans.

Après plus de 3 heures d’attente, la commerçante ne voit pas revenir la supposée ‘’mère’’ de la fillette. Elle s’en inquiète. Et là, regardant dans les bagages de la petite fille… une lettre, dans laquelle, l’inconnue (qui en réalité est la ravisseuse de 2013) fait des révélations. La fillette confiée à la commerçante, est en réalité Coulibaly Assaratou. Elle l’a kidnappée en 2013 en raison de sa stérilité. Mais qu’est-ce qui a bien pu la pousser à la ramener quatre années après ?

Rapidement on se rend compte que la fillette est sourde-muette. Et c’est peut-être ce handicap qui justifie la remise de Coulibaly Assaratou à sa génitrice.

 

 

avec Fratmatinfo

Commentaires Facebook